Les derniers instants

C’est en 2005 que notre maman vécut ses derniers instants de vie. Une expérience pour nous inoubliable! Nous venions de rentrer d’un voyage de 10 jours de marche méditative dans le désert marocain quand arriva l’échéance. C’était le 19 février, jour de mon anniversaire, quand nous sommes montés nous installer pour la veiller. Ce jour-là notre maman nous surpris tous. Lorsque nous fûmes tous réunis dans sa chambre, elle nous dit: « Mes enfants, j’aimerais que nous instaurions une tradition pour célébrer le dernier voyage, ne le prenez pas mal, mais j’aimerais que nous trinquions et fêtions ces instants ensemble. Buvons une coupe de Clairette de Die. Ne soyez pas tristes, réjouissez-vous pour moi! Venez, que je vous donne ma bénédiction! Vous prendrez soin du papa après mon départ et poursuivrez votre vie. Ne vous arrêtez sous aucun prétexte! » Quelle lucidité notre maman ! Quelle force de Vie et d’Amour l’animait alors? Nous n’avions pas pour habitude de trinquer à la maison, mais ces mots étaient empreints d’une Sagesse toute particulière ! Nous ne pouvions résister à son invitation et nous reçûmes sa bénédiction en toute simplicité, en toute humilité ! Grande était notre émotion à nous tous ! Grande était notre joie de pouvoir célébrer le départ de notre chère maman avec autant de Grâce et d’Amour ! Ce jour-là nous avons discuté de tous les détails de son départ sans exception ! Quel soulagement, quelle légèreté nous vivions ! C’était à peine inimaginable ! Et pourtant tellement juste et Vrai, Sincère et Authentique… si fort en Foi ! tout comme elle avait passé sa vie, elle se préparait à nous quitter. Tranquille, confiante, réfugiée en Dieu en toute simplicité, en toute humilité ! Elle nous enseignait la Puissance de la Confiance en toute circonstance ! La Force de la prière pratiquée toute une vie durant ! Quelle Grâce, quelle délicatesse, quelle douceur pour ses enfants et son mari ! Quelle bienveillance et quelle reconnaissance face à la Vie !
Le lendemain, c’est avec ses petits-enfants qu’elle trinqua, tous ceux qui avaient pu venir étaient là… tous émus, trinquèrent avec elle et purent lui dire leur amour et leur gratitude. Ceux qui n’avaient pu venir lui téléphonèrent et tous reçurent sa bénédiction, tout comme nous ! Que d’émotions et de Joie pure ! Tous, ont pris congé d’elle, simplement !
Joël et moi l’avons veillée durant cinq jours, relayés par mes soeurs. Nous avons passé le temps le plus fort de toute notre vie ensemble, en famille unie, telle que nos parents nous avaient éduqués ! Notre papa, durant ces jours-là était épuisé, il a pratiquement dormi trois jours et trois nuits, sans relâche, à tel point que nous croyions qu’il allait mourir avec elle ! Puis l’échéance arriva, le jeudi matin peu avant dix heures. Les derniers instants de vie sonnaient à la porte. Nous y étions tous préparés…Elle avait passé toute la nuit à prier. Elle a passé en revue toute sa vie et dit OUI, comme si elle avait accompli tout ce qu’elle devait au mieux de ce qu’elle pouvait. Elle nous donna l’impression cette nuit-là de s’être acquittée de tout ! Quelques minutes avant son dernier souffle, elle se blottit dans les bras de notre papa, non sans l’avoir réveillé, et s’éteignit simplement. Elle lui témoignait le plus fort de son Amour ainsi ! Ce fut pour notre papa un bonheur sans nom que d’accompagner sa douce bien-aimée dans son dernier voyage en la tenant dans ses bras rassurants ! Il nous dit souvent par la suite, la chance qu’il avait eue durant toute sa vie avec elle et combien ces derniers instants avaient été importants et riches !
Y a-t-il des mots pour dire notre gratitude au départ si aimant d’une maman ? NON il n’y a que la Force de l’Amour de Dieu pour nous en faire saisir le sens profond !

Haut de page

2 réflexions sur « Les derniers instants »

  1. Comment fait-on pour se remettre de la séparation d’une personne et surtout d’une mère?

    • bonjour,
      le plus important à mes yeux et à mon coeur est de penser à la personne avec amour et bienveillance. Regarder tout ce qui a été bon en elle, tout ce qu’elle vous a permis de vivre de beau et d’honorer ces richesses partagées. Lorsqu’il s’agit d’une maman, pouvoir lui être reconnaissant de la Vie qu’elle vous a donnée, du soin qu’elle a pris pour vous permettre de croître, de l’amour dont elle a fait preuve quand bien même vous l’auriez souhaité différent. Les regrets maintiennent séparés et entretiennent une certaine douleur alors que les gestes d’amour reçus pansent les blessures à tout moment même après la mort et la séparation !
      Avec mes meilleures pensées
      Shemsi

Les commentaires sont fermés.