Le décès de notre frère

Après bien des épreuves surmontées avec courage, notre frère faisait preuve, au fil du temps, de la même nature que notre papa. Un premier cancer le toucha en septembre 2002. Tout comme notre soeur aînée, il s’en sortit après avoir suivi des traitements de chimio… Il changea des paramètres de son hygiène de vie, prenant conscience que la vie n’est pas une fatalité mais que tout ce qui arrive est un résultat ! Il disait : je ne peux m’en prendre qu’à moi-même, c’est le résultat de mes « conneries ». Le temps passa, tout allait bien ou presque… jusqu’au jour où un signe apparemment anodin apparut… une stase veineuse au petit doigt. Il consulta et il s’avéra que c’était un caillot qui montait en direction du cerveau… c’était le début d’une nouvelle étape. Opérations, démarrage d’un nouveau cancer, inopérable… traitements et chimio furent à nouveau son combat. C’était en 2007… peut-être 2008. Lorsqu’il nous apprit cette rechute nous en furent tous bouleversés, lui restait confiant ! « Ca ira », disait-il. « J’ai eu beaucoup de chance jusqu’à maintenant, je ne sais pas s’il me reste des jockers, mais j’ai les meilleurs médecins à mes côtés, et puis j’accepte de payer la facture de mes « conneries » ! Ne vous en faites pas pour moi, ça ira ! »
Il était magnifique, il nous partagea ses expériences, ses épreuves sans que jamais nous ne nous sentions chargés de leur poids. Il était direct, franc et lucide. Il ne se leurrait pas, il savait ce qui l’attendait… Il suivit durant pratiquement deux ans des traitements de chimio éprouvants, et pourtant il restait serein. Puis la situation se dégrada encore… Nous voyions tous venir l’échéance inévitable, et lui restait calme. Plus il vivait les épreuves, plus il ressemblait à notre papa. Plus il acquerrait de cette Sagesse, comme s’il pouvait maintenant mettre en pratique ce qu’il avait perçu et reçu de nos parents !
Après la mort de maman il s’était beaucoup rapproché de papa. Il l’appelait pratiquement chaque semaine, comme s’il avait besoin de ce contact et s’en nourrissait ! A fin 2011 le cancer flamba… le compte à rebours commençait… Il traversa chaque étape avec calme et lucidité. Nous l’avons beaucoup vu durant les derniers mois de sa vie, comme si nous avions tous besoin de ce temps pour prendre congé mutuellement… Il s’éteignit en juin 2012.
Grande fut notre peine à tous… Papa enterrait son deuxième enfant ! Il traversa cette douloureuse épreuve avec courage et sérénité. Une fois encore il nous surprit par sa capacité à accueillir les épreuves de la vie simplement comme elles arrivaient…
Le décès de notre frère renforça encore les liens entre nous, ses soeurs et nous nous sentons plus unies encore et plus proches.
Quelle belle famille !

Haut de page

1 réflexion sur « Le décès de notre frère »

  1. Bonjour
    Votre frére à tout simplement accompli ce qu’ il devait faire,
    Il y a une parole qui est très significative
    « On arrive on s’ en va » le but de la vie c’ est de se préparer à cette transition.
    Bénédiction à tous

Les commentaires sont fermés.