Home

Il y a quelques décennies à peine encore, mettre son ou ses parents au home était choquant, sujet à critique ou culpabilité… Aujourd’hui, c’est tout à fait naturel de procéder ainsi, parce qu’il n’y a pas d’autres alternatives ou si peu! Pourtant, l’image qui est véhiculée n’est pas toujours réjouissante voire même plutôt triste! Ce qui est le plus souvent retenu comme cliché, c’est des “vieux” aigris, qui n’ont plus goût à rien, qui ne bougent plus, ne s’intéressent plus à rien et sont délaissés. Or, si il y a effectivement une population de personnes âgées aigries, il y a aussi d’autres regards à poser sur ces lieux, sur ces personnes qui sont là, à attendre…
Le fait d’avoir vu notre papa vivre deux ans dans un home m’a permis de poser un regard neuf tant sur les résidents, que sur leur lieu de vie et que sur le personnel soignant et accompagnant.
Un home n’est autre qu’un lieu de retraite, dans le sens de lieu où les personnes âgées peuvent se retirer de leur ancrage en dehors de toute pression familiale ou sociale, se préparer à quitter ce qui a fait leur vie active; lieu où elles sont autorisées à oublier ce qui pourtant avait de l’importance à une époque, ce qui avait de l’importance pour l’entourage surtout parfois… où elles peuvent oublier autant le présent que le passé sans que cet oubli blesse! Ceci est bien différent que d’imaginer que c’est un lieu où elles sont mises en retrait de la vie! C’est en elles qu’elles ont besoin de se retirer, en elles qu’elles ont besoin de se rencontrer, de se raconter en toute sécurité. Le personnel soignant d’un tel établissement est justement formé à accompagner chaque individu dans son voyage vers lui-même avec patience. Il n’y a rien en jeu ! Il n’y a danger pour personne ! La vieillesse n’est pas une tare, c’est une richesse ! Elle ne devrait pas faire si peur… elle devrait pouvoir être accueillie comme est accueilli un nouveau-né, le coeur en fête et léger !
Côtoyer la vie qui s’en va est tout aussi important que de côtoyer la vie nouvellement venue! Je dirais que plus est célébrée la vieillesse, plus elle devient accueillante !
La vie au home peut être une source de grand bonheur et notre papa nous en a donné un bel exemple !

Haut de page