La famille c’est quoi pour vous ?

La famille c’est tout !
Voilà probablement la réponse que l’on entend le plus souvent, lorsque l’on demande: La famille qu’est ce que c’est pour vous ?

la famille blanche

Haut de page

La famille c’est « tout » mais pas le même « tout » pour tout le monde et
partout.
Et vous ?

la famille

Haut de page

En extrait quelques messages tirés du film: Famille 7 milliards d’Autres



Haut de page



Haut de page

Haut de page

Plus de films sur http://www.7milliardsdautres.org 7 milliards d’Autres est un projet de la fondation GoodPlanet à l’initiative de Yann Arthus-Bertrand

la famille

Haut de page

16 réflexions au sujet de « La famille c’est quoi pour vous ? »

  1. Pour moi la famille c’est les racines de l’arbre, la fondation de la maison, la terre pour le potager. Sans base pas de démarrage, sans foyer pas de feu.

  2. La famille pour moi c’est un papa, une maman, un ou des enfants. La famille c’est le premier cocon qui nous apporte la nourriture et nous aide à grandir en sécurité et en amour. La famille c’est grand-papa et grand-maman c’est le deuxième cocon qui nous rassure qui nous enseigne l’indulgence et l’expérience. La famille c’est des frères et sœurs c’est la chance d’apprendre la rivalité, la comparaison, le partage, la complicité. La famille c’est des oncles, des tantes, c’est un point de vue extérieur, un autre message. La famille c’est des cousins et cousines qui grandissent avec nous, qui partagent nos expériences qui resterons en liens quelques soit les chemins que chacun et chacune prendra dans la vie.

    • bien dit . c’est comme une poésie hhh , une belle poésie . ça m’a fait vraiment vouloir pleurer hhh ; c’est la vérité . bravoooo !

  3. Pour moi ma famille c’est celle que j ai construite … mon chéri et mes enfants … après les parents frères et sœurs en font parti mais a choisir c est mon chéri et mes enfants

    • Et quand ton Chéri te quitte pour aller voir ailleurs et que tes enfants partent faire des études…il te reste qui dans ta vie, à part des animaux ?

  4. alors moi sans hésiter c mon chéri et mes loulous
    même si mes sœurs et ma mère je les adore y’a pas photo ils passent en priorité et de toutes façons nos enfants sont ce qu’il y a a nos yeux le + chères

  5. a choisir mes enfants passent en premier
    monsieur en deuxième et puis ensuite le restant
    ma famille c’est tout pour moi le bonheur joie gaieté …..
    mes enfants sont ma chair et je les aime

  6. même si mes enfant et mon homme sont ma priorité, ma famille  » d origine » est importante car on a aussi besoin d eux face a certaines difficultés de la vie.

    pour le décès de mes parents même si mon homme a été très présent mes frères m étaient indispensables car eux seuls savaient ce que j éprouvais, et on pouvaient en parler.

  7. ma cellule familiale, mon unité de structure c’est l’ensemble des personnes qui m’aiment moi telle que je suis, quoique je dise ou fasse , que je les déçoive ou pas , qui m’aiment inconditionnellement et que j’aime inconditionnellement en gros mes parents et frères ..après il y a la famille au sens plus étendu , celle qu’on a puis celle qu’on choisit

  8. ma famille c’est avant tout mes proches, mon fils, mes parents, mon frere, ma sœur, mes neveux, qui sont très très important pour moi, nous sommes tous proches et toujours à nous entraider, mais c’est aussi, quelques personnes qui me sont chers, c’est à dire quelques amis, que je compte sur les doigts d’une main , car seul le lien du sang ne nous donne pas le rang de famille

  9. Une famille c’est quoi?
    La famille te sert à te construire, à apprendre et à te développer. Et oui, savoir d’où on vient, c’est important pour savoir où on va! Comme tout le monde, tu as une histoire au sein d’une famille, quelle qu’elle soit. Mais en fait, une « famille », c’est quoi?
    Ta famille, c’est d’abord tes parents ou… « tes vieux ». Ils sont chargés de ton éducation et sont donc responsables de toi. Pas facile tous les jours, le dialogue avec eux, hein?! T’as l’impression qu’ils ne te comprennent pas. Or, ils voient juste les mêmes choses que toi… mais d’un autre œil. À toi de leur donner les bonnes lunettes! En effet, même s’ils ne le montrent pas comme tu le voudrais, ils t’aiment et donc s’intéressent à toi et à ce que tu vis.
    Et les frères et sœurs dans tout ça? Un lien très particulier vous unit, fait à la fois d’amour et de rivalité. Si la jalousie s’installe parfois, que tu as la désagréable impression d’avoir moins de droits ou d’attention, la tendresse de tes parents à ton égard n’en reste pas moins forte. Simplement, elle s’exprime différemment selon l’âge, le sexe, le fait d’être l’ainé/e ou le/la benjamin/e. N’oublie pas qu’avoir des frères et/ou sœurs, c’est plutôt une chance. Tu bénéficies là d’« alliés » solides… à condition de développer une véritable complicité avec eux.
    Tes grands-parents occupent eux aussi une place importante. Hormis leur côté « papy-mamy-gâteau », ils ont un atout majeur: ils ont connu − voire subi! − l’adolescence de tes parents. Bref, ils se souviennent de ce que tes parents ont souvent tendance à oublier! Comme ils ne sont pas impliqués directement dans ton éducation, ils peuvent se permettre d’être plus compréhensifs et plus indulgents envers toi.
    Restent les parrain, marraine, oncles, tantes et certains amis. Bien que plus éloignés, ils font eux aussi partie intégrante de ta famille. Ils partagent un certain vécu avec tes parents, tout en ayant un point de vue extérieur et donc plus neutre. Voilà de nouveaux complices à qui tu auras peut-être envie de te confier. Ils pourront t’aider et t’apporter leur soutien dans les moments difficiles.
    Petite ou grande, chaque famille a ses richesses, grâce aux liens tissés entre ses membres. Et même les disputes, fréquentes dans les familles, permettent ensuite des retrouvailles plus ou moins intenses, pourvu que chacun y mette du sien. Bref, même si ce n’est pas toujours que du bonheur, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise famille; elles en valent toutes la peine.
    http://www.douzquinz.be/moi-et-les-autres/famille-mode-demploi/une-famille-cest-quoi/

  10. Pour moi la famille c’est un cocon où on se sent en sécurité, et où il y a beaucoup d’amour !
    C’est ceux avec qui on peut tout partager et avec qui on peut s’épanouir.

    Est ce que je me trompe ? Ma famille n’est absolument pas comme ça… Au fil des années, je me suis rendue compte que je n’aurais jamais une relation aussi forte avec ma famille que mes ami(e)s ont avec la leur. Ça me rend triste de dire ça mais les liens du sang ne changent rien aux relations… Ils forcent juste à une « cohabitation  » qui marche plus ou moins bien.
    J’aimerais que cette cohabitation marche bien, mais depuis ma naissance elle ne fait que de régresser…

  11. la famille, ça dépend quelle famille !

    Quand on ne peut faire confiance en personne et que la maudite famille est là pour vous juger et vous nuire ou bien dire du mal par derrière et ne vous apporte rien hormis une menace potentielle. je la renie ou je l’ignore. Je regrette d’avoir eu une famille aussi conne, enflée d’orgueil et de cynisme. Et tout le bien qu’elle m’a apporté n’est que broutille face au mal qu’elle m’a apporté, à commencer par me faire naître, pauvres cons de parents qui ne se posent même pas de question sur le devenir de leurs futurs enfants à leur mort.

    une naissance ? un heureux évênement ? une tragédie oui, un être humain qui a toutes les « chances » de finir en enfer tôt ou tard dans des souffrances abominables et éternelles.

    Pauvres êtres humains qui se multiplient sans réfléchir et sans penser au sort qu’il leur est réservé à leur mort, s’ils n’acceptent pas le Christ et de se soumettre à Dieu.

    Je vais crever seul mais au moins je ne vais pas faire la connerie de faire naître un enfant.

    Evangile selon saint Matthieu chapitre 7, verset 13-14 :
    13. Entrez par la porte étroite car elle est large la porte et elle est large la route qui conduit à la perdition et ils sont nombreux ceux qui entrent par elle.
    14. Mais combien elle est étroite la porte et combien elle est resserrée la route qui conduit à la vie
    et ils sont peu nombreux ceux qui la trouvent.

    Evangile selon saint Luc chapitre 13, verset 24 :
    Luttez pour entrer par la porte étroite
    ils sont nombreux ceux chercheront à entrer au Paradis et ne le pourront pas.

    il y a +150 versets qui parlent de l’enfer, et ils sont vrais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *